DECOUVERTE DU CELLIER ET DE SA FLORE !!!

Nouvelle sortie avec la Team VTT44 à la découverte du Cellier, et on augmente l’intensité! Parti sur, environ 45km et 700 à 800 de D+, je savais que les mollets allaient piquer!!! Mais je ne savais pas que les tibias et les bras allaient piquer aussi… Car la flore du Cellier est quelque peu… envahissante !!! Nous démarrons proche du pont de Mauves, et débutons notre sortie par une côte sur bitume… enfin… par un mur de près de 15% de pente!!! De quoi faire chauffer les cuisses dès le départ… Un peu plus loin, deuxième mur, mais sur de la caillasse. Encore plus « piquant » pour les jambes… Cette seconde « ascension », qui m’a fait mettre pied à terre, nous a mené vers les quartiers de La Croix, Le Pin, en rejoignant Le Pontreau.

Nous avons ensuite fait une petite boucle très sympa entre le Pé-Bernard, La Meilleraie et Les Relandières. C’est là, où en passant non loin des « Coulées », l’un de nos camarades du jour a cassé 2 rayons et a préféré écourter la sortie… Passage ensuite par Le Cellier avec une boucle jusqu’à Oudon par Saint-Méen et Ferry. C’est dans l’une des descentes, après La Chapelle de Saint Méen, que j’ai fait une belle grosse chute en passant au-dessus du vélo. Des rochers, des marches, de la pluie, et un manque d’habitude et d’expérience… Mais plus de peur que mal… Un bon taquet à la jambe mais rien de grave… On se relève, on apprends de ses erreurs, et on continue.

Retour vers Le Cellier donc que l’on quitte en s’éloignant de la Loire par le quartier de La Savariais, et en prenant les sentiers boisers du Champ Briant afin de rejoindre Le Launay. De là, nous avons un retour plus roulant, entre les champs, mais sous la pluie et un sacré vent de face… Et là, mes jambes commencent à souffrir… Nous en sommes au 32ème km, mais le D+ accumulé jusque là était déjà bien élevé… Mais mes comparses de sortie voulaient me montrer un lieu très sympa et insolite (8’23 dans la video)…

Retour enfin après 3 boucles très joueuses dans le quartier du Pontreau, avant de revenir vers les bords de Loire dans une descente très sympa également… Durant chaque passage moins boisé (quoique), et vu les restrictions sanitaires de ces derniers mois et la météo fort clémente pour la pousse de « mauvaises herbes », nous pouvions goûter, à chaque bras et chaque tibia, à la douce caresse des épines des ronces et autres orties… Quand je disais que je partais à la découverte du Cellier, je ne m’attendais pas à cela! Je clos la sortie avec des bras et des jambes ressemblant à s’y méprendre à un éleveur de chats mécontents!!! Mais au final, je termine la trace avec 42,8km au compteur et 743m de D+. Content de moi et de mes jambes (pour ce qu’il en reste)… A refaire sans hésiter, mais par temps plus sec afin d’éviter les déconvenues dans les descentes, et les difficultés de trip dans les montées sur sol mouillé…

Je profite de ce compte rendu pour remercier Skapy pour les séquences vidéos ajoutées durant cette sortie, ainsi que Frodon pour avoir été notre guide durant cette sortie. Et enfin, merci à tous les membres de la Team pour avoir été indulgents et patients avec moi lors des montées, et de m’avoir accompagné dans la découverte du Cellier, de sa faune et surtout, de sa flore !!!


Récapitulatif de la sortie VTT

Distance: 42,8 km
Dénivelé positif: 743 m

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
4 − 1 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :