INVISIFRAME OU COMMENT PROTEGER SON BIKE | Retour d’expérience

Un VTT, c’est fait pour passer dans tous les chemins, et connaître des conditions parfois “extrêmes”. Alors, un nouveau bike, tout beau, tout propre, c’est bien… Mais un nouveau bike bien protégé, c’est mieux! De nombreuses marques de films de protection existent sur le marché. Mon choix s’est porté sur la marque invisiFRAME, qui propose des films de protection prédécoupés pour + de 80 marques différentes!!! Difficile donc de ne pas trouver la référence souhaitée… Commande est passée, avant même la livraison de mon vélo !!!

La réception se fait proprement, dans un tube bien protégé. De grandes section de tickets apparaissent, tous découpés aux bonnes zones du vélo. Le défi maintenant sera de savoir où sont ces bonnes zones. Mais invisiFrame a pensé à tout… Un document qui indique (certes, en Anglais), quel sticker est prévu pour quel endroit. Il n’y a plus qu’à suivre les consignes.

Lorsque j’ai acheté mon vélo à Culture Vélo Brest, nous en avons discuté. Les mécaniciens sur place mon conseillés d’utiliser un spray nettoyant à vitre pour aider à la pause des films de protection. invisiFrame conseille une eau mélangée à du shampoing pour bébé. J’ai décidé de suivre les conseils des mécanos qui, au delà de l’aspect “marketing/vendeur”, semblaient vraiment vouloir m’aider. Et je n’en suis pas déçu.

Le kit est découpé à la perfection, et je dirais que près de 75% du vélo est protégé. Evidemment, lors d’une grosse chute, cela ne fera pas le poids. Mais l’idée était vraiment de protéger au maximum mon bike contre des griffes ou autres petits coups. Et cela semble fonctionner à merveille. J’écris cet article après plusieurs sorties effectuées avec le vélo, et cette protection semble vraiment très bien remplir son rôle. Toutefois, le seul “bémol” que j’apporterai à ce produit, ou plutôt, à sa mise en place, c’est la précision. Etant donne que les protections sont découpées aux bonnes dimensions et au mm prêt, la pose doit être parfaite.

Je vous invite vivement à commencer à vous “entrainer” avec une partie simple et petite, et non comme moi avec la protection du bas du cadre… Car au plus je posais ces protections, au plus “j’avais le coup de main”, et au plus j’allais vite. J’ai donc eu raison de tourner cette pose qui, au final, obtient un taux de satisfaction personnel de 90%. Mais que dire sur la protection en tant que tel??? Et bien, jusqu’à présent, je ne peux que l’approuver. Elle est très bien coupée, ils fournissent même certaines sections en double au cas où, je la trouve suffisamment épaisse pour protéger le bike sans “amoindrir” sa peinture ou son style.

J’oubliais en effet de vous préciser que ces protections sont disponible en mat ou en brillant, pour s’adapter au lieu à la peinture de votre bike… Vous l’aurez compris, cette vidéo a donc pour but de, simplement, montrer les choses à faire et/ou ne pas faire lors de la pose d’un film de protection tel que celui-ci. En espérant que cela aide certains d’entres-vous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
26 ⁄ 2 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :