THE CANYON | Plongée à Marsa Alam

Présentation du site de plongée

THE CANYON est un site de plongée (dive spot) où, pour accéder au récif, nous devons suivre un “parcours” sous des arches sous-marines, donnant l’impression, vu des profondeurs, de passer dans des grottes ou des tunnels. Vue du ciel, cela donne l’impression d’un canyon. D’où son nom… Ce site de plongée est assez étonnant de par sa construction géologique…

Il nous faut effectivement suivre un chemin qui nous mène à un premier “trou”, qui nous permet alors d’accéder à une longe que nous devons suivre aux travers des arches et tombants verticaux. Durant ce “passage”, nous pouvons observer de nombreux poissons qui sont calmes, et qui “chill” dans certaines alcôves sous-marines… C’est une fois passé ce Canyon que nous accédons au récif qui, malheureusement, est rempli de cordes, de bout de bateau et de fils de pêche abandonnés…

Notre première plongée

Première plongée de la journée, sous une chaleur incroyable… L’accès entre le lieu où nous nous préparons et l’entrée à l’eau était quelque peu délicat car une belle dune descendante nous attendait. Et je vous promets qu’habillé, même avec une combi de 3mm, on transpire vite!!!

En arrivant au premier “trou” qui donne accès au début du parcours du Canyon, nous avons eu la chance de côtoyer un poisson globe… Ensuite, la longe s’enfonce doucement dans les profondeurs pour stagner entre 7 et 10 mètres sous la surface. C’est une fois sortis de ce “Canyon” que la profondeur descend à 15 mètres pour le côté Nord.

Vic a eut quelques difficultés durant les passages plus “techniques” comme le passage des arches ou des grottes… Il est a noter que Vic avait encore peu de plongées à son actif à ce moment-là. Ce n’est donc pas anormal qu’elle ait pu avoir quelques difficultés durant ses passages.

Elle a donc eut un peu de mal à gérer la suite de la plongée, sans doute encore “stressée” par ce passage. Toutefois, nous avons pu apercevoir un récif rempli de bout de bateau, de lignes de pêche abandonnés; mais qui semble se porter bien malgré tout… Car la vie reprends toujours le dessus.

La vie trouve toujours un chemin

Pr. Alan Grant, Responsable externe de l’audit du Jurassic Park!!!

Les récifs sont colorés, les poissons omniprésents, des bénitiers Tridacna avec des couleurs assez flashys, des raies pastenagues, et même un poisson-globe épineux caché sous un récif. En bref, une première sortie très plaisante pour ma part, un peu plus complexe pour Vic. Ambivalente dans l’esprit avec la tristesse de voire un tel site dégradé par des lignes abandonnées et, d’un autre côté, une telle biodiversité présente malgré cette pollution humaine…

The Canyon

Notre seconde plongée

Pour la seconde plongée, Vic a préféré rester sur la terre ferme car une petite gêne, au niveau de l’oreille, est apparue au retour de la première plongée. Le côté quelque peu technique de cette plongée n’a évidemment pas aider Vic à se mettre à l’aise… De ce fait, j’ai plongé “seul”, mais accompagné d’un binôme de compatriotes belges et de notre Dive Guide.

Une fois la sortie de cet accès Canyon franchie, nous avons prit la direction du récif Sud, où il commence a descendre de manière plus importante jusqu’à arriver vers une vingtaine de mètres de profondeur. Les récifs semblaient plus “propres”, moins pollués, et permettaient de profiter de coraux durs type SPS (en anglais: Small Polyps Scleractinian / coraux durs à petits polypes). Les coraux durs sont les plus résistants aux vagues et ressacs car ils développent un squelette calcaire leur permettant de grandir et d’atteindre, parfois, des tailles très conséquentes.

Quoi qu’il en soit, le récif “Sud” du dive spot The Canyon, est beaucoup plus préservé et permet des plongées un peu plus profondes, faisant en sorte que le “décor” entre le récif Nord et le récif Sud est bien différent. J’ai grandement préféré la deuxième plongée car le récif “sud” est bien plus diversifié, plus imposant et donc permet l’hébergement de plus de diversité biologique.

Notre conclusion

Le dive spot The Canyon est un site de plongée annoncé comme ouvert à tous, même aux débutants. Effectivement, il n’est pas très profond, et une fois arrivé sur le récif, il est très aisé d’y nager et de s’y déplacer. Mais toute la “difficulté” de ce site est dû à son accès. Au delà de la marche à réaliser pour accéder au premier “trou” et au début du parcours de The Canyon, les traversées des grottes, arches et autres tombants nécessitent une gestion de sa flottabilité parfaite. Ceci afin de ne pas avoir un effet yoyo, ni trop consommer en oxygène à force d’augmenter ou de baisser le volume de son gilet stab…

De ce fait, je ne peux que conseiller ce dive spot à des plongeurs débutants mais ayant une excellente gestion de sa flottabilité, ou à des plongeurs intermédiaires… Cela dit, il mérite le détour de par sa particularité dès l’accès à celui-ci. Vic ayant passé, depuis, son niveau 2 et étant plus à l’aise sur la gestion de sa flottabilité, nous y retournons très certainement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
21 + 25 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :