CERTAINS PLONGEURS M’ENERVENT… ET POURTANT, J’EN SUIS UN !

Trucs et astuces pour une Nature protégée

En tant que plongeur, bien qu’amateur (au jour où j’écris cet article, j’en suis à une centaine de plongées), la première chose que je ne supporte pas en plongée est de voir des plongeurs taper des palmes dans les coraux, de vouloir absolument toucher les animaux, et d’être irrespectueux du monde qui les entoure. Voilà pourquoi certains plongeurs m’énervent!!!

Rapport à l’environnement

Les plongeurs sont la face émergée de l’iceberg pour les récifs. Car nous pouvons les voir avant ET après leur plongée… Mais ils sont également les premiers témoins de la pollution, du réchauffement climatique, ou du blanchissement des coraux… J’en ai été moi-même témoin en ayant plongé au même endroit après une décennie d’attente…

Les plongeurs sont donc, à mon sens, les premiers témoins de la dégradation des conditions marines et récifales. Quelque soit le type de pollution, les plongeurs peuvent attester que les récifs sont en danger, de plusieurs façons que ce soit…

L’impact sur la faune et la flore

Malheureusement, pour de nombreux “spots” (ou lieux de plongée), il est un fait certain que le nombre de plongeurs pose problème… Ce nombre de plongeurs au même endroit est intenable et invivable pour l’environnement. Sans parler du niveau des plongeurs. Nombre d’entres-eux prennent leur premiers cours de plongée en milieu naturel, tapant et cassant les coraux environnants, ou voulant toucher tous les poissons proches sans respecter leur “intimité”…

Des coraux brisés mettront des années à se reconstruire, SI ils peuvent se reconstruirent. Les poissons ou animaux, si ils n’ont pas été trop perturbés, mettront des semaines à se remettre de ce stress et à revenir sur leur territoire, peut-être prit par d’autres organismes entre-temps… Tout leur environnement est altéré et modifié par l’activité humaine, une fois de plus…

Prise de conscience

Après avoir été témoin de nombreux gestes indélicats, et ce, dès mes premiers cours passés sur un banc de sable, j’ai eu la chance de vite me rendre compte qu’il est impératif de faire attention au cadre dans lequel nous évoluons…

Une personne jetant ses déchets du bateau sur lequel il se trouvait alors que nous étions en préparation de plongée… Une autre personne se jetant du bateau alors que tout le monde lui disait d’attendre car un banc de poisson passait juste en dessous… Enfin, le nombre de déchets trouvés dans les récifs alors que ce sont des sites protégés… Tous ces éléments m’ont fait prendre consciences, dès 1999, qu’être plongeur, c’est cool, mais cela implique des responsabilités…

Nos trucs et astuces

La base est, bien évidemment, de faire attention en plongeant!  Cela doit passer par une bonne communications avec le “chef de palanquée” (responsable de la plongée). Mais il est surtout important, en tant que plongeur, de bien apprendre à gérer notre flottabilité, pour éviter de détruire les coraux en tapant avec les palmes. De nombreux cours de spécialisations permettent d’améliorer la flottabilité durant les plongées, que ce soit chez SSI, chez PADI, à l’ANMP ou à la FFESSM.

En parlant de palmes, un petit conseil de plongeur : palmer lentement et de façon ample.  C’est évidemment l’un des premiers conseils que votre instructeur vous enseignera. Cela évitera de stresser les poissons, et permettra d’économiser l’oxygène, et donc de plonger et d’apprécier encore plus la plongée ! Bien évidemment, nous allons conseiller les centres de plongées qui ont un code éthique et une charte éco-responsable.  Vous pourrez trouver une liste de ces clubs sur le site de Longitude 181.

Si vous voulez prendre des photos ou des films durant votre plongée, pas de soucis !  Mais il faut prévoir des lampes et non des flashs, qui peuvent gêner ou même aveugler les animaux marins. Des lampes spécifiques, dédiées aux photos et vidéos, existent déjà, avec un angle d’éclairage beaucoup plus large afin de ne pas gêner les animaux… Un séjour plongée avec photo et vidéo se prépare à l’avance… N’hésitez pas à vous renseigner avant vos vacances…

Le plus important !!!

N’oubliez pas que vous n’êtes qu’un spectateur et un visiteur dans l’océan.  L’idéal serait de garder une distance de sécurité pour ne pas gêner ou stresser les animaux.  Cela vous permettra aussi de ne pas être tenté de toucher les animaux.  Car en effet, même si les poissons sont beaux et colorés, nous pouvons être porteurs de germes qui pourraient les rendre malade, voire même les tuer.

Et c’est également vrai en sens inverse.  Certains animaux marins ont des venins excessivement agressifs pour l’être humain (le Cône des mers du sud et la pieuvre à anneaux bleus ont deux des venins les plus puissants du règne animal).  Les toucher pourraient vous blesser gravement, ou pire…

Une attention toute particulière est à apporter au fait de ne pas nourrir les animaux marins.  Même si vous pensez les aider, vous pouvez au choix, soit vous tromper, soit les rendre dépendants aux contacts humains.  Laissons les animaux se débrouiller seuls! La Nature a des lois parfois cruelles, mais c’est grâce à cela que les animaux peuvent survivre et se reproduire, et restent plus forts.  Darwin n’a rien “inventé”, mais il est important de conserver cette neutralité!

Un dernier point à relever, bien que celui-ci puisse partir d’un bon sentiment.  Ne ramassons pas les bouteilles de verre présentes dans les récifs ou les fonds marins.  Nous parlons bien des bouteilles en VERRE… Celles-ci ont une durée de vie de 5000 ans… Même si une bouteille en verre n’a rien à faire dans un récif, elle peut y abriter de la vie.  Des coraux, bivalves ou autre micro-organismes ont pu y établir domicile.  Les priver de ce “support” signifie les priver de leur habitat, et donc les tuer.

Mais tout autre déchet est à ramasser et à soustraire de l’environnement marin afin de le rendre moins pollué… Filet de pêche abandonné, plastique, et autre pollution humaine…

Nous vous invitons à découvrir la charte d’un plongeur éco-responsable sur le site Longitude 181

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
8 × 14 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :