Biesse Bike Days 2014

Nous arrivons là, aux Biesse Bike Days, mon ami et moi-même, de très bonne heure. Départ prévu à 7h30 car mon après-midi sera chargée aussi ! A peine la place du village en visuel que nous pouvons admirer et féliciter le comité d’organisation pour la qualité du décor mis en place. Fil barbelés et grillages de l’armée empêchent les zombies de sortir d’un enclos, bus saccagés et servants de derniers points de survie, voitures et camionnettes retournées sur la voie publique… Nous avions vraiment l’impression d’être dans un film relatant la fin du monde.

Nous partons donc sur la distance de 45km’s, et après quelques minutes de route seulement, nous voilà entré dans une zone qui semblait être contaminée. Des cadavres drapés de blanc jonchaient le sol. Nous devions les éviter, bien que le rôle des cadavres était rempli par des fétus de paille ! Nous nous attendions toutefois à voir une petite animation en même temps, mais il n’en fut rien. Pas grave, la rando s’annonçait tout de même bonne.

La première douzaine de kilomètres se passa, pour la quasi-totalité, sur des chemins de campagne et de terre entre les champs. Un peu de vent de face, ce qui n’était pas des plus agréable. Dommage d’avoir autant de chemins campagnards. Même constat pour les difficultés qui étaient inexistantes jusqu’ici, ou quasi. C’est à la fin d’une magnifique descente qui donnait vue sur une splendide vallée que nous attendait le premier ravito. Nous y avons été très bien accueillis, et très bien servi. L’odeur des crêpes chaudes était des plus agréable. La découverte des insectes était, par contre, plus… exotique !!!

Nous voilà reparti donc pour les premières difficultés et les premiers passages boisés qui nous firent tant plaisir. Quelques passages un peu plus techniques, le long d’une chaussée et d’un petit cours d’eau. Une fois ces petites bosses passées, un chemin caillouteux et jonchés de pavés nous attendait. Une inscription au sol: « GOOD LUCK » n’augurait rien de bon… Une côte extraodinaire, que je n’ai sû faire qu’à moitié. Impossible de monter davantage sur le vélo, celui-ci glissait trop sur les pavés mouillés. Le restant se fera donc à pied. La suite fut plus roulante, avec encore quelques passages boisés sympas.

Peu de temps avant d’arriver au second ravitaillement, nous traversons un bois où des hurlements se faisaient entendre. Un VTTiste rampait sur le sol boueux, pour échapper à un zombie qui le poursuivait et qui finit par s’attaquer à la jambe du pauvre malheureux. Nous repartons donc, impuissant face à une telle cruauté !!! Quelques mètres plus loin, un autre zombie, avec les restes d’un pied à moitié dévoré, a voulu se jeter sur nous… Heureusement, nous étions plus prompt que lui et nous avons pu lui échapper. Ouffff…

De très chouettes animations donc, surtout lorsqu’à la sortie du bois nous attendaient 2 autres zombies, beaucoup plus sympas ceux-ci, qui nous proposaient un petit « shoot » de sang bien frais… Cela permet de donner un peu de force et de courage pour le restant de la rando. Le second ravitaillement était tout aussi agréable que le premier. Nous ne tardions toutefois pas à reprendre la route.

Nous avons fini, à notre aise, avec un sentiment mitigé sur cette rando. Annoncée au départ à 45km avec 550m de dénivelé, nous avons fini avec 41.20km et environ 450m de dénivelé positif. Nous aurions préféré avoir quelques difficultés supplémentaires, et quelques passages boisés en plus. Mais la qualité de l’organisation des Biesse Bike Days, les animations, les décors, les ravitaillements et la gentillesse du staff nous inciteront certainement à y revenir l’année prochaine !!!


Récapitulatif de la sortie VTT

Distance: 41,2 km
Dénivelé positif: 445 m
Inclinaison maximum: 17%
Organisée par: Hemptinne.be

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
16 + 14 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.