BOUCLE DE CASTELNOU | Un des plus beaux villages de France

Introduction

Etant en vacances sur la côte catalane, nous souhaitions profiter des paysages et de la région pour y faire des randonnées… Et de nombreuses personnes et site internet mentionnaient le village de Castelnou, faisant partie des plus beaux villages de France. Il n’en fallait pas plus pour que nous cochions cette case. Situé à 40 minutes en voiture, nous voulions profiter du site dans sa globalité, et non « que » du village.

Nous avons donc trouvé une randonnée qui partait de Castelnou et qui forme une boucle autour de Castelnou, en passant par la chapelle de Sant Martí de la Roca et le village de Camélas. Cette rando, considérée comme difficulté « moyenne », l’altitude de départ se situe à 259 mètres et affiche une distance de 9,5km. Le point culminant sera, quant à lui, cette fameuse chapelle située à 507 mètres d’altitude.

Notre randonnée

Nous sommes partit du parking de l’Eglise Sainte-Marie du Mercadal, inscrite aux Monuments Historiques. Ce parking est malheureusement payant, mais le coût reste très correct (3€ pour la journée). Nous avons d’ailleurs fais cette randonnée en sens inverse par rapport au parcours enregistré. De ce fait, nous avons commencé cette randonnée, sous un beau soleil, par la traversée de ce magnifique village qui s’est formé autour du château de Castelnou au Xème siècle. Son nom provient d’ailleurs du latin « castrum novum », qui devient en catalan « Castell Nou », le « Château neuf ».

Une fois la traversée du village effectuée, nous arrivons à l’entrée du château et nous continuons sur la D48 pour rechercher le sentier qui remonte sur la droite. Première grimpette, pour arriver sur la crête face au Ravin de la Font. Nous rejoignons plus loin à nouveau la D48, qui nous suivons durant 400 mètres jusqu’à l’embranchement qui nous mène au sentier de la Serrat de Mila sur la droite.

Nous arrivons à une intersection, et nous continuons tout droit pour rejoindre l’embranchement du Mas Del Pouil que nous suivons à droite. C’est sur cette piste que nous apercevons pour la première fois la chapelle de Sant Martí de la Roca qui surplombe la paysage sur la crête au nord de notre position. Nous continuons sur ce chemin jusqu’à arriver sur la piste DFCI A78 que nous prenons vers la droite.

La piste remonte et nous permet d’avoir une belle vue dégagée sur le Pic du Canigou, le plut haut sommet oriental des Pyrénées (2784 mètres) sur le massif du même nom. Malheureusement, le sommet de celui-ci est caché par les nuages, mais cela ne nous a pas empêché de prendre conscience de la « majestuosité » de ce Pic. Alors que la piste semble grimper moins fort, un sentier débute sur la droite lorsque nous arrivons au Col de la Roque.

Nous grimpons se sentier pour nous amener à longer la Serrat de Saint-Martin. Quelques lacets et environ 60 mètres de D+ plus tard, nous arrivons au sommet avec la chapelle de Sant Martí de la Roca. Arrivé à cette chapelle, nous pouvons profiter d’une magnifique vue plongeante à 360 degrés sur l’ensemble de la région. D’autant plus qu’une fois au sommet de ce col, nous avons pu profiter du ballet de 3 vautours qui « dansaient » au dessus de nos têtes… Ce chapelle nous offre également une très belle vue sur les villages de Castelnou et de Camélas, ainsi que sur les paysages jusqu’à la Méditerranée.

Malheureusement, nous ne pouvions pas rester indéfiniment là-haut, et nous avons été obligé de « redescendre ». Le « chemin » à suivre pour descendre était peu visible, voire invisible par endroit. Nous avons pu remarquer qu’il n’était plus fréquenté car la végétation a repris ses droits, et les épineux nous « chatouillaient » les jambes et les bras… La descente fut donc très laborieuse et peu agréable, même si le décor face à nous restait splendide. Tout cela pour rejoindre la piste abandonnée au Col de la Roque. A refaire, nous serions redescendu par le sentier longeant la Serrat de Saint-Martin. La piste continue de descendre pour arriver au village de Camélas.

Une fois arrivé au village, il nous faut prendre sur la droite et suivre la piste DFCI A77 jusqu’à un embranchement à 4 options. A cet embranchement, nous avons pu faire connaissance avec des brebis qui semblaient nous être reconnaissantes d’apporter quelques herbes fraiches coupées de l’autre côté du sentier… Une fois cette rencontre terminée, nous avons pris à droite, sur un sentier peu visible… Ce sentier descend de manière assez abrupte, avec quelques passages « techniques » où nous devons faire attention où poser nos pieds.

Une fois la descente terminée, nous finissons par traverser deux ruisseaux, juste après le Ravin de la Llana, pour rejoindre un sentier qui remonte le long de propriétés privées. Ce sentier nous mène en contre-bas du village de Castelnou que nous rejoignons au bout de la montée. Nous arrivons face à l’église Sainte-Marie du Mercadal, que nous visitons rapidement avant de redescendre vers le parking et la voiture.

Notre conclusion

Il s’agit ici d’une très belle randonnée, bien expliquée et avec un panorama assez époustouflant. Hormis la descente après la chapelle, l’ensemble des sentiers étaient bien balisés et bien dégagés. La distance pourra en réfréner plus d’un, mais si vous avez un peu de condition physique, vous pourrez apprécier ce parcours sans contrainte. Prévoyez toutefois assez d’eau car une grosse partie de cette randonnée se fait sans zone ombragée. En cas de grosse chaleur et de grand soleil, prévoyez le nécessaire pour éviter tout problème d’hydratation.

Mais si vous êtes dans le coin, prenez votre journée pour mixer cette randonnée à la visite du château. Cela en vaut vraiment la peine. En tout cas, nous ne regrettons pas cette sortie, et la conseillons vivement aux personnes se sentant d’attaque pour une sortie de près de 10 km.


Récapitulatif de la rando

Distance: 9,5 km
Dénivelé positif: 324m d+
Trace: VisoRando

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
18 ⁄ 9 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :